Home A LA UNE Lamborghini Aventador S Roadster, plus de toit mais toujours de l’EGO

Lamborghini Aventador S Roadster, plus de toit mais toujours de l’EGO

0

La Lamborghini Aventador S ne manque pas d’EGO, c’est un fait mais c’est également un ensemble de technologies embarquées qui permettent une conduite « personnalisée ». Pour arriver à un tel résultat, l’Aventador S est dotée du LDVA pour Lamborghini Dinamica Veicolo Attiva, des quatre roues motrices et directrices, un moteur V12 de 6.5 litres de cylindrée plus puissant avec 740 ch et un couple maximum de 690 Nm, les suspensions magnéto-rhéologiques (LMS) et l’aérodynamique active arrière.

Tout cet attirail est parfait, malgré tout afin de profiter pleinement de la sonorité du V12, il y avait une chose à enlever : le toit.

C’est désormais chose faite avec l’arrivée de la version Roadster. Plus lourde de 50 kilos sur la balance que la version coupé, cela ne vient pas du hardtop qui n’en pèse que 6 du fait d’une fabrication en carbone. L’autre bonne nouvelle est qu’il se loge dans le coffre (façon de parler) avant. Il est toujours utile de l’avoir en cas d’urgence afin de préserver son brushing impeccable d’une pluie féroce. Cependant, il est possible de ne rien perdre de la musique envoûtante  du V12 une fois le toit remis car la lunette arrière qui sert aussi de coupe-vent, se baisse à la demande.

En terme de performances, il y a une si légère différence avec l’Aventador S fermée qu’elle ne devrait pas vous faire hésiter à acheter le roadster. 3 secondes sur le 0 à 100 km/heure ce n’est qu’un dixième de moins sur l’exercice et la vitesse de pointe s’élève dans les deux cas à 350 km/heure, de quoi ne pas rater votre rendez-vous à 21 heures pour 2 personnes au restaurant sur le port de Monaco.

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE