Home BLOG D'AILLEURS Maserati Tipo 61 de 1959, libre comme en oiseau en Birdcage

Maserati Tipo 61 de 1959, libre comme en oiseau en Birdcage

0

Le constructeur au trident, Maserati, a connu un passé sportif des plus prestigieux. Il fut un temps où il engagea des automobiles au championnat du monde de Formule 1 et en ce temps béni, Manuel Fangio s’y fit très remarquer.

Malheureusement, après bien des ennuis, la marque italienne cessa de s’investir dans ce championnat si contraignant. Elle revint cependant rapidement dans la course avec une voiture de sport devenue mythique, la Tipo 60 qui évolua en Tipo 61.

Sa carrosserie aussi belle que l’auto était performante, est totalement composée d’aluminium, un matériau des plus légers. Par ailleurs, ce même aluminium compose le châssis tubulaire dont une partie des 200 tubes soudés est visible à travers une surface vitrée. Elle en tire son surnom de birdcage, cage à oiseau. Au niveau de la motorisation, elle est animée par un très puissant moteur quatre cylindres de 2.9 litres et de 250 chevaux. Avec une masse inférieure à 600 kilos, il n’est pas étonnant qu’elle réalisa des prouesses avec Stirling Moss ou bien Graham Hill à son volant au tout début des années 1960.

Petrolicious nous replonge dans cette atmosphère des grandes heures en compétition de Maserati, l’occasion de rendre visite au garage de Nick Masson, propriétaire entre autre de cette Birdcage de 1959 et de laisser le pilote Marino Franchitti exprimer son talent sur le circuit de Castle Combe.

source : Petrolicious.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE