Home BLOG D'AILLEURS Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, l’ADN de la compétition coule dans ses cylindres

Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, l’ADN de la compétition coule dans ses cylindres

0

Comme nous avons attendu pendant bien longtemps avant que la marque Alfa Romeo ne nous fasse fibrer de nouveau. Que de patience quand soudainement, elle lança sur le marché des berlines super-sportives la Giulia Quadrifoglio.

Franchement, que dire de la ligne, que penser du moteur ? Pas grand chose excepté qu’elle est fabuleuse en tout. Désolé, nous aimons les Alfa, c’est ainsi. Surtout quand ce sont les roues arrière qui reçoivent toute la puissance. Mais pour les férus de chiffres, en voici quelques uns.

Notre italienne possède un moteur V6 de 2.9 litres biturbo développant 510 ch. Une cavalerie détonnante qui lui permet de se distinguer en abattant le 0 à 100 km/heure en 3,9 secondes. Et ce n’est pas tout, puisque la vitesse de pointe est donnée pour 307 km/heure. Autant dire qu’elle avionne !

Mais comme rappeler dans la vidéo de Petrolicious, la lignée de cette dernière révolution Alfa Romeo est des plus prestigieuse. Elle fait suite logique avec la Giulia Sprint 1600 GTA de la fin des années 1960. Son berlingot bouillonnant délivrait à l’époque 170 chevaux pour une auto qui ne pesait rien ou presque avec moins de 800 kilos sur la balance. C’est cette même Giulia qui servit de base à la TZ-1, un audacieux coupé à l’aérodynamisme étudié par Zagato. N’oublions pas dans nos bréviaire la Giulia TI Super, une berline qui respire la sportivité des années 1960.

Définitivement, la Giulia Quadrifoglio porte bien son nom et le succès qu’elle rencontre est d’une logique implacable. CQFD.

source vidéo : Petrolicious

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE