Home A LA UNE Jaguar et chevaux font bon ménage, 550 purs-sangs dans le F-Pace SVR

Jaguar et chevaux font bon ménage, 550 purs-sangs dans le F-Pace SVR

0

La marque britannique continue sur sa lancée et présente le F-Pace SVR.

Depuis quelques temps, un fort vent de nouveauté souffle du côté du Royaume-Uni. Jaguar, le très respectable constructeur de voitures de luxes, a retrouvé ses gènes de la sportivité et présente la toute dernière réalisation de sa division Special Vehicle Operations (SVO) sur la base du F-Pace.

Étant donné que la recette du V8 5 litres à compresseur a bien fonctionné pour le roadster F-Type ou encore pour la berline XE SV Project 8, les ingénieurs ont repris les mêmes ingrédients dans la préparation du SUV F-Pace. Le cocktail semble fonctionner à merveille puisque ce sont 550 chevaux et 680 Nm de couple qui sortent de ce V8. Le résultat de l’ensemble permet des performances de haute volée avec une vitesse maximale de 283 km/heure et un 0 à 100 km/heure en 4,3 secondes. De quoi aller jouer sur le terrain de quelques allemandes avec ce F-Pace de bon père de famille.

Pour le reste, voici quelques les modifications apportées :

  • L’ensemble aérodynamique SVR comprend des pare-chocs avant et arrière uniques, des côtés inférieurs et un aileron arrière rabattable pour améliorer le refroidissement, réduire la portance et la traînée et favoriser la stabilité à haute vitesse
  • Le châssis à réglage SVR comprend des amortisseurs améliorés avec des ressorts avant et arrière augmentés respectivement de 30/10%
  • Roues forgées légères 21 et optionnelles de 22 pouces avec largeur différente de l’avant à l’arrière pour améliorer la maniabilité et la traction
  • Différentiel actif électronique arrière pour une propulsion et une dynamique optimisées
  • Les freins renforcés sont dotés de disques de 395/396 mm à l’avant et à l’arrière
  • L’échappement Variable Valve Active délivrant une mélodie puissante, est plus léger de 6,6 kg et améliore la performance en réduisant la contre-pression
  • Sièges sport Slimline à l’avant et à l’arrière avec emblème signature en losange et logo SVR en relief
  • Sports Shift Selector remplace le sélecteur rotatif, le volant SVR avec palettes de changement de vitesse en aluminium
  • Étalonnage sur mesure pour la transmission Quickshift, la direction à assistance électrique, la dynamique adaptative, la vectorisation par couple, le contrôle dynamique de la stabilité et les systèmes de traction intégrale.

C’en est tout pour l’instant. Petite précision, 550 chevaux sous le capot, ça se paie plus de 85 000 euros et il faudra attendre l’été pour les commandes.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE