Home A LA UNE Jaguar I-Pace avec un I pour… électricité

Jaguar I-Pace avec un I pour… électricité

0

J’ai des principes… entre autres, de ne jamais refuser une invitation surtout si elle vient de Jaguar et qu’il y a champagne et petits-fours.

Vive le printemps. Les oiseaux chantent, le soleil éclairent nos journées, les jonquilles en fleur tapissent le sol et les invitations remplissent votre boîte mail. En ce début du mois d’avril, c’est le constructeur très britannique Jaguar (Jag’ pour les initiés) qui ouvre le bal. Ces derniers temps, les nouveautés du félin sortent à un rythme comparable à celui du boulanger faisant des baguettes au petit matin.

L’offensive dans le monde du SUV avait commencé avec le F-Pace, suivi du E-Pace plus compact et plus racé à mon goût. Bref, ça bouge du côté de Coventry. Après cela, je pensais que les ingénieurs épuisés prendraient un repos bien mérité. Pas du tout, plus rien ne les arrête.

Jaguar France a déplacé son I-Pace et ses équipes à Villeneuve -d’Ascq.

 

Jaguar n’ayant pas de modèle électrique, il devenait nécessaire de répondre à une demande de plus en plus forte. Le constructeur lance donc la I-Pace afin de combler un manque.

Traitement soigné et modernité de la console centrale.

En avant première, le SUV fait sa tournée française. Il se retrouve ainsi le 16 et 17 avril à Villeneuve-d’Ascq chez le distributeur lillois, le Groupe Dugardin. Il faut dire que dans la région il existe une clientèle fidèle à la marque. Elle mérite bien les honneurs du constructeur.

Le J jour, je mets donc mon plus beau jean, une chemise blanche toute repassée. Ensuite, en voiture direction Villeneuve-d’Ascq avec un objectif en tête, le buffet de petits-fours et le champagne.

En arrivant sur place, je constate que je ne suis pas le seul invité pour la soirée. Avant cela, venir chez Dugardin, distributeur multi-marques, est toujours un plaisir pour les yeux. Les amoureux des belles autos ont le choix entre des italiennes au Trident (Maserati) ou de l’américaine volcanique avec les Ford Mustang. Il y en a pour tous les goûts.

Ici, je suis venu pour Jag’ qui partage le showroom avec Land Rover, un îlot britannique au beau milieu de la métropole lilloise. Je ne me laisse pas distraire…

« Je craque trop facilement pour les italiennes, elles sont si… »

Je me présente à l’accueil où une hôtesse fait une petite croix face à mes nom et prénom. Je suis fiché. Il va falloir être sage. Je m’approche donc du I-Pace. Son regard m’invite à une danse… la musique résonne dans l’espace de réception. Et c’est parti…

Malheureusement, je dois patienter car des danseurs réalisent une chorégraphie autour du SUV rouge Photon. Captivé par le spectacle, j’en oublie presque l’objet de ma visite.

Nous sommes bien chez Jaguar.

Le Jaguar à la charge

Passons aux choses sérieuses, buffet mis à part. Tel un touriste en plein safari, je pars à la découverte du félin d’outre-manche.

Sincèrement, en préambule de toute discussion, il faut reconnaître que les designers ont livré un dessin très inspiré. La ligne évoque la sportivité et chaque détail est travaillé. Tout est soigné tant extérieurement qu’intérieurement. Après tout, Jaguar est synonyme de luxe et de raffinement. Il serait dommage de se rater sur un modèle aussi important.

Cependant, en matière de style, peut-on faire pire que le Model X de TESLA, concurrent direct de l’I-Pace?

Notre Jag’ d’exposition est la version très équipée First Edition.

Cela implique qu’il n’y en aura pas pour tout le monde mais également qu’il faut aimer le rouge. Elle est livrée avec son rouge Photon et ses jantes 20″ à 5 branches doubles, finition Diamond Turned Technical Grey. En option des jantes 22″ inserts carbone sont disponibles, c’est la cas de notre I-Pace du soir. Pour l’éclairage, elle reçoit des phares à LED Matrix.

« Au passage, la signature lumineuse des feux arrière s’inspire de la compétition. Elle symbolise une chicane… c’est Jaguar qui le dit. « 

En terme d’aérodynamisme, le fait de ne plus avoir un encombrant moteur thermique sous le capot permet d’y créer une ouverture. Cette dernière canalise le flux d’air qui passe de la calandre au capot jusqu’à l’aileron arrière et la lunette incurvée. Le coefficient aérodynamique est de fait parmi les meilleurs avec une valeur de 0,29.

Sièges sport en cuir et boiseries en frêne Charcoal brillant pour la version First Edition.

À l’intérieur, la qualité est omniprésente !  Il est composé d’une garniture de pavillon en suédine, des boiseries en frêne Charcoal brillant, des tapis de sol et des seuils de portes en métal avec inscription First Edition. La classe, n’est-il pas?
Sans oublier que le cuir s’étale partout (mais combien a-t-il fallu de vaches pour tout cela…). Il recouvre les sièges sport à réglages électriques et mémorisation tant côté chauffeur que passager.

Par ailleurs, le toit panoramique apporte un éclaircissement bienvenu.

Afin d’être complet, je mentionne que le volant est chauffant, pour le réconfort du conducteur et la climatisation est à 4 zones pour celui des passagers. Il ne sera pas possible de trouver pour l’instant quelques reproches à cet I-Pace. Et sa lumière d’ambiance  configurable fera tout pour vous apaiser. C’est bien le minimum pour tout ceux qui font un chèque de 102 570 euros pour la First Edition.

Pour les « un peu » moins fortunés, la gamme débute à partir de 78 380 euros… ce tarif nous rappelle que Jaguar est une marque Premium. Afin de ne pas se fâcher, je passe sous silence la liste des options.

Tout est dit, véhicule électrique de 400 chevaux et 4 roues motrices.
Électri-terrifiante Jaguar…

L’I-Pace prêt à prendre la route… mais pas tout de suite

Pour le moment, le constructeur peaufine son fauve presque docile.

À ce jour, il  n’est pas question de prendre le volant de cette auto sauf à l’arrêt dans le showroom. En effet, les prises de commandes sont possibles depuis quelques semaines or les livraisons ne sont pas pour tout de suite. Patience.

Si le I-Pace a une ligne époustouflante, sa vitesse de pointe n’est pas en rapport. Il faudra se contenter de 200 km/h.

« 200 km/h seulement. La faute de l’autonomie… »

Cela dit, rouler à 200 km/h en France s’est prendre le risque de se faire livrer des oranges au parloir de la prison de Bapaume…

Il faut savoir se contenter de ce que l’on a et les sensations viendront principalement des accélérations. L’exercice du 0 à 100 km/ est abattu en 4,8 secondes. Autant dire que le F-Type thermique de 380 chevaux est derrière pour un malheureux dixième.

La performance est remarquable puisque notre SUV n’est pas d’une grande légèreté malgré l’emploi massif d’aluminium. 2,2 tonnes sur la balance… voilà le poids de l’électrique.

Si la masse des batteries dans le plancher abaissent considérablement le centre de gravité, elles pèsent cependant lourdement. Quelles soient vides ou pleines. La masse ne change pas.

Malgré tout, le véhicule devrait se montrer assez dynamique d’autant plus s’il reçoit le système de suspension pneumatique à gestion électronique.  Le I-PACE s’abaisse alors à des vitesses supérieures à 105 km/h. L’autonomie est sauve.

Sur ce point Jaguar annonce que sur une charge il serait possible de rouler 400 kilomètres tandis que le cycle d’homologation donne 480 kilomètres. Pour avoir conduit de la berline électrique d’outre-atlantique, je confirme que la réalité est toujours très en dessous… Je rappelle qu’il y a tout de même 400 chevaux répartis sur 2 moteurs. Nourrir toute cette cavalerie nécessite de l’énergie…

Il faudra s’habituer…

Il est temps de se dire adieu…

Les douze coups de minuit approchant, le buffet de petits-fours vides, il est l’heure de partir.

Jusqu’à aujourd’hui, le constructeur américain TESLA avait la part belle du SUV électrique. Son Model X était seul sur le marché.

La bonne idée de Jaguar est d’avoir ciblé directement ce segment pour son entrée dans le mode de propulsion automobile alternatif. Entre sa ligne à couper le souffle et son niveau de finition, certains peuvent se poser des questions.

Peut-être est-ce un juste retour des choses… Une auto n’est pas qu’un empilage de technologies. Il y a un savoir-faire, un soin à la fabrication, une réponse à des attentes. Le client n’est pas que consommateur gogo, il est aussi passionné et à ce prix, il devient un poil exigeant.

Jaguar apporte une réponse en phase avec certains besoins. Si je dis certains c’est parce que j’aime la sonorité d’un moteur V8. C’est ma condition au plaisir de conduite. Ce doit être mon côté rock and roll qui parle… d’ailleurs, le rock n’est pas américain mais britannique !

I-Pace rouge Photon… photon signifie lumière en grec. Tout s’éclaire !
Poignée de porte affleurante.

Bref, malgré tout, il est difficile de ne pas succomber au charme de la belle anglaise. Il me tarde de pouvoir m’installer à son volant.

« Monsieur, il faut partir maintenant. »

Je salue l’initiative de Jaguar d’avoir fait le déplacement en région comme on dit chez les parisiens. Rien à dire sur la présentation du véhicule et la discussion engagée avec les équipes du constructeur a eu le mérite de la franchise.

Après avoir fini le dernier toast et vidé mon verre, je remonte dans mon antique véhicule. Il n’est pas si vieux mais le passage de l’habitacle moderne du I-Pace à celui de mon auto me donne le cafard.

Une camomille, un tranxène et au lit dans l’espoir qu’à mon réveil je sois assis dans le Jaguar I-Pace. Il est toujours permis de rêver.

Intérieur sobre et classe. So british.
La star de la soirée, le SUV I-PACE.

Un grand remerciement à Jaguar France et surtout au Groupe Dugardin pour l’accueil, les petits-fours et le champagne.

Crédit photos : Vera / Motion-Car

Jaguar I-Pace First Edition, caractéristiques techniques :

Moteur et transmission

Cylindres 2 moteurs électriques à induction sans balais
Puissance max. (ch) / trs/m) 400
Couple max. (Nm / trs/min) 696
Position avant / arrière
Transmission Intégrale, 1 rapport + MA

Performance

Acceleration 0-100 km/h (s) 4,8
Vitesse max. (km/h) 200

Consommation *

Urbain (l/100km) 0
Extra-urbain (l/100km) 0
Mixte (l/100km) 0
CO2 émissions (g/km) 0
Capacité du réservoir (l) 0

Dimensions

Longueur (m) 4,68
Largeur (m) 2,01
Hauteur (mm) 1,57
Capacité du coffre (l) 650
Capacité du réservoir (l) 0

Masse

Masse à vide (EU) (kg) 2 208
Rapport poids/puissance (kg/ch) 5,52

 

* selon la directive UE. Bonus de 6 000 euros

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE