Home DIVERS C’était mieux avant quand la Mini gagnait le Monte-Carlo

C’était mieux avant quand la Mini gagnait le Monte-Carlo

0

1964, 1965, 1967, trois victoires au rallye de Monte-Carlo, beau palmarès pour la Mini.

La renommée de la Mini doit beaucoup à un certain John Cooper. Sous l’ère BMC, la petite puce du constructeur britannique ne semblait pas tailler pour la course.

Et pourtant, John Cooper vit en elle un formidable potentiel. Résultat, après quelques essais difficiles et beaucoup de persévérance, en 1964, les 70 chevaux de la Mini lui permettaient de monter sur le podium du très prestigieux rallye de Monte-Carlo. Il avait déjà son nom : Cooper S.

L’histoire ne s’arrêta pas là puisqu’en 1965 c’est de nouveau le succès qui couronne l’épreuve hivernale. Cette fois, ce sont 90 chevaux et un moteur de 1 275 cm³ qui favorisent l’exploit.

Selon l’adage « jamais deux sans trois », en 1967, une dernière victoire sourit à la Cooper S devant une Porsche 911 au tempérament bien plus sportif. A l’arrivée, il n’y a que 13 secondes d’écart.

Tout cela c’était avant, désormais, la Mini John Cooper Works est une voiture branchée pour jeune cadre dynamique qui profite de 231 chevaux… C’est pas mal aussi.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE