Home DIVERS La BMW ALPINA B4 S BI-TURBO existe aussi en cabriolet

La BMW ALPINA B4 S BI-TURBO existe aussi en cabriolet

0

Petit retour sur l’une des nouveautés de l’année avec l’Alpina B4S Bi-turbo déclinée en coupé et cabriolet convertible. Certes, l’été est fini mais il faut se préparer pour le suivant.

Techniquement, l’Alpina est assez proche de la BMW qu’elle surclasse. Par exemple, pour la transmission, le choix est possible, les 4 roues motrices et le système xDrive ou les roues arrière motrices.

Le changement imprtant concerne la puissance et le couple en forte hausse, respectivement 440 ch et 660 Nm. Cela permet au modèle du préparateur de s’intercaler dans la gamme BMW entre ses M3/M4 de 431 ch ou sa sportive M4 Pack Competition de 450 ch.

Revenons à la partie mécanique. Le célèbre 6 cylindres en ligne de 3 litres de cylindrées signé BMW, gavé par l’injection directe, voit ses 2 turbos transformés par Alpina ainsi que le refroidissement afin d’offrir plus de puissance et de couple. Ce dernier de 660 Nm évolue sur la plage étendue de 3000 à 4500 tours par minute quand la puissance de 440 ch culmine entre 5500 et 6250 tours par minute. Les modifications se portent également sur une puissante pompe à haute pression, un intercooler au volume important avec des ailettes en aluminium aux flux optimisés, les radiateurs de liquide de refroidissement supplémentaire et de refroidissement d‘huile moteur ont vu leurs tailles augmenter de respectivement 15 % et 35 %. De même, une vanne de dérivation de l’air pilotée électroniquement optimise le flux de la boîte à air aux turbos. Du côté de la transmission, afin de transmettre la puissance et le couple aux 4 roues ou aux seules roues arrière, il est fait appel à une boite de vitesses Sport automatique ZF à 8 rapports, disposant de trois modes de conduite Automatique, Sport et Manuel avec palettes au volant. Ces trois modes sont associés au réglages du châssis Eco Pro, Confort, Sport, Sport+. Tout cela porte un nom : ALPINA SWITCH-TRONIC. Les performances annoncées sont en totale cohérence avec la puissance développée puisque la vitesse de pointe est de 304 km/h et l’exercice du 0 à 100 km/h est abattu en 4,3 secondes voire 3,9 pour la version xDrive.

Autre point notable, la réalisation de l’échappement fut confiée au fabricant Akrapovič . Un traitement particulier lui fut affecté afin de garantir une sonorité agréable et non invasive au ralenti pour un poids contenu. Des clapets complètent la gestion des gaz d’échappement. Ces clapets ne s’activent pas en mode confort par exemple mais s’ouvrent en fonction de la charge et du régime moteur.

Pour finir le tour d’horizon, les légendaires roues Alpina passent aux 20 pouces et sont chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4 S assurant une certaine stabilité en complément de l’amortissement adaptatif dont la gestion va grandement dépendre du choix du mode de conduite. Également de série, la différentiel à glissement limité apporte une aide à la conduite et à son plaisir, surtout pour la propulsion.

Compte tenu de toutes ces caractéristiques, nous pensons qu’il n’est pas nécessaire d’attendre l’été prochain pour rouler cheveux au vent.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE