Home A LA UNE Motion Car – L’émission #3 : la Pogtador, star du salon de Bruxelles ?

Motion Car – L’émission #3 : la Pogtador, star du salon de Bruxelles ?

2

Bonne année 2020 à tous ! Et pour bien commencer l’année, rendez-vous pour L’émission #3 au salon de l’automobile de Bruxelles… même s’il faut se lever à 5h30 du matin pour voir le nouveau Renault Captur.

Comme le temps passe vite, nous sommes déjà en 2020 et que de choses à venir. Première étape de ce mois de janvier, direction Bruxelles avec Nathan. Mais franchement, je ne pensais pas que je vivrais une journée d’horreur avec le « designer fou ». Pourquoi? Tout est dans le titre : Motion Car – L’émission #3 : la Pogtador, star du salon de Bruxelles ? Et qui est le designer de la POGTADOR? Nathan Haetty !

 

Bruxelles, Pogtador, Nathan et compagnie

Eh oui, comme une sorte de consécration, la plus importante création de Nathan, la Pogtador trône au beau milieu du Salon de Bruxelles 2020.
Nathan Haetty et son oeuvre, Mégalomanie ou consécration ? - Autosalon de Bruxelles 2020
Nathan Haetty et son oeuvre, Mégalomanie ou consécration ? – Autosalon de Bruxelles 2020

Je peux vous dire que j’aurais dû me douter que je vivrais l’enfer avec Nathan dès notre arrivée. Pourtant durant le trajet entre Lille et Bruxelles, tout se passait bien. Nous avions une conversation agréable sur les enjeux géo-politiques de notre monde moderne, sur le design, l’art, la culture, etc. Prévoyants, nous nous étions levés tôt pour être présents à l’ouverture de 8 heures du matin.

Après (ou pendant, je ne sais plus) notre café en salle de presse, Nathan me demande instamment de nous rendre dans la partie Dream Cars du salon. Alors même que je tenais absolument à voir la conférence de presse de Subaru pour le lancement de sa… euh… son… Bref, Nathan insiste tel Pépé, fils de Soupalognon y Crouton (cf Astérix en Hispanie). Le voyant tourné au rouge… enfin son visage… J’ai cédé.

En arrivant dans la partie Dream Cars (15 balles pour les visiteurs tout de même), je comprends tout. La Pogtador est là !

Et son mégalomaniaque designer aussi…

 

Presque profil d’un peu de haut

Puisque notre ami Nathan était là autant en profiter.

Enfin, il finit par m’expliquer la genèse de la Pogtador. Et il y en a à dire surtout quand il commence par évoquer la notion de bordel. Oui, c’est le chaos absolu et le regard ne sait plus où regarder. Chaque ligne est traitée différemment pour mieux faire ressortir la brutalité de la Lamborghini Aventador. Par dessus tout, elle colle à la personnalité de son propriétaire : POG.

Tout est dans le regard, ses feux avant brillent à l’instar d’un félin prêt à bondir sur sa proie… Attention, vous êtes la proie.

La POGTADOR - Autosalon de Bruxelles 2020
La POGTADOR, tout est dans le regard – Autosalon de Bruxelles 2020

Concrètement, cette auto avec ce covering ne passe pas inaperçue ni ne laisse indifférent. Petit  bémol, Nathan dans son enthousiasme se met à abuser des mots et me conseille de la voir de « presque profil d’un peu haut »… Hein ? Délire de l’artiste en pleine crise conceptuelle… Je m’incline, il est trop fort !

Dernière remarque, il faut la voir en réel. Sincèrement, elle est mieux encore que mieux, ce n’est pas rien. Si cela ne suffit pas, tout est dans la vidéo, et toc !

 

La CLK GTR, la vraie Dream Car

Lorsqu’une auto n’est produite qu’à 22 exemplaires, elle entre d’office dans le domaine du rêve.
AMG GTR ou CLK GTR - Autosalon de Bruxelles 2020
AMG GTR ou CLK GTR – Autosalon de Bruxelles 2020

En 1997, la Fédération Internationale Automobile imposa une production à 20 exemplaires d’une supercar en vue des 24 Heures du Mans. Porsche et Mercedes s’engouffraient dans la brèche et donnaient naissance à la GT1 d’une part et à la CLK GTR de l’autre. Sous le capot de la bête, un V12 de 6.9 litres et 612 chevaux. Dans ses entrailles, un châssis en carbone. Voilà le minimum d’une hypercar actuelle alors imaginez il y a 20 ans.

Longtemps, je me rendais au fin fond du Jura suisse pour en admirer un exemplaire. Mais comme un signe, en m’installant à Lille, je n’imaginais pas qu’elle me suivrait. En effet, cet exemplaire est entre les mains de Deman Brussels. Et nous en avons de la chance car entre le Zoute Grand Prix et le Salon de Bruxelles, elle est partout.

Malheureusement, je dois faire de la peine à Nathan, cette CLK me fait vibrer ! Si seulement, il pouvait s’en occuper, nous serions réconciliés.

 

Et le reste…

Fâcheusement, après avoir admiré la Mercedes CLK GTR, tout le reste me semble de moindre intérêt…

De plus, Nathan a la tendance à mettre le mot Pogtador dans chaque phrase. Je n’en peux plus… Je VEUX mater la Mini John Cooper Works GP peinard, l’Alpine Berlinette A110S avec joie, ou le Nissan Juke avec extase (si, si). Eh bien non !

Au passage, le responsable de la marque Alpine nous explique que sur l’A110S que le drapeau tricolore c’est fini par la faute des italiens et des espagnols. Mais de quoi se mêlent-ils donc !? Nous constatons que chez Alfa Romeo, le drapeau italien est en bonne place dans l’habitacle du Stelvio Veloce… Bref.

Dans les nouveautés sur lesquelles nous sommes d’accord, il y a la Polestar 1. Une auto statutaire au design clair et élégant avec une motorisation hybride de 600 chevaux. Honnêtement, je signe demain… enfin après avoir réglé quelques soucis financiers : « Allô, M. le Banquier, n’auriez-vous pas 157 500 euros, svp ? »

 

Pour le reste, je ne suis pas fan de la Taycan de Porsche et ni ses déclinaison Turbo et Turbo S ne déchaînent ma passion. Pour sa part, Nathan apprécie car son œil de designer lui fait imaginer d’autres choses. Il semble que les ouïes de refroidissement moins large des voitures électriques offrent des possibilités supplémentaires. Je trouve pourtant que la Pogtador n’est pas avare de possibilités en dépit de toutes ses ouvertures.

 

Le RDV des instagramo-influenceurs

Ils sont tous là ! POG et Compagnie…

Grâce à Nathan, j’avoue que j’ai découvert un monde nouveau : les Instragramers Stars. Pour moi, ce fut en quelque sorte la rencontre improbable d’un dinosaure (moi) et d’une fusée Space X (eux). Par chance, mon ami m’aide à mettre un nom sur un visage. Je pense que je devrais être heureux d’avoir croisé : Pog, Kevin, Misha, Seb Delanney, etc.

Mon idole... ;) - Autosalon de Bruxelles 2020
Mon idole… 😉 – Autosalon de Bruxelles 2020

J’aurais presque envie de dire que je n’en reviens pas de les avoir rencontrés… En réalité, je n’ai pas conscience de cette chance. Ou plus simplement, je n’ai jamais eu la fibre « groupiesque ». Mes idoles sont plus matérielles qu’humaines. Cela s’appelle de la misanthropie et j’assume.

Malgré tout, je reconnais qu’ils sont sympathiques et boire un verre en leur compagnie nous aurait presque fait oublier la fermeture du Salon… du moins pour Nathan et moi. Hélas, nous avions négligé le noeud pap’ qui nous permettrait de faire l’after. Ce sera pour l’année prochaine.

D’ailleurs, que pourrait-il y avoir de mieux que la Pogtador et la Mercedes CLK GTR ? Une année d’attente c’est long mais nous nous promettons de vivre des aventures automobiles d’ici là et surtout de les partager. Restez donc connectés, nous revenons bientôt…

 

Motion Car – L’émission #3 : la Pogtador, star du salon de Bruxelles ? En photos :

Inscription à la Newsletter

Motion-Car, le média auto de Lille et des Hauts-de-France

Adresse e-mail non valide
Désinscription à tout moment

Comment(2)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *