Home ESSAIS La Seat Leon Cupra R se lâche sur route fermée

La Seat Leon Cupra R se lâche sur route fermée

0

Prenez une Seat Leon Cupra de base, ajoutez un air d’ultra-sportive et vous obtiendrez la Leon Cupra R, une série limitée à 30 exemplaires pour la France sur un total de 799.

Il n’y en aura donc pas pour tout le monde et c’est presque dommage tant elle apporte un plus à la Cupra. Dans ce qui la diffère, il y a les freins brembo aux disques surdimensionnés de 370 mm à l’avant, des jantes de 19 pouces teintées de cuivre et de noir, du plus bel effet, tout comme la carrosserie dans sa livrée Gris Pyrénéen et Noir Minuit (l’heure crime). Extérieurement, les ailes élargies en imposent tout autant que la face avant spécifique. Au premier coup d’œil, elle dégage une expression de sportivité et les touches de carbone pour le spoiler avant, le becquet, les jupes latérales et l’extracteur d’air le confirment très largement. Les proportions des ailes arrière s’élargissent elles-aussi. Bref, elle ne fait pas semblant sur le style cette Cupra R.

Une fois installé dans les sièges baquets en alcantara, revêtement également utilisé pour volant et pommeau de vitesses, nous constatons que la couleur cuivre est dispersée un peu partout dans l’habitacle. Cela nous ramène bien à ce que le Leon Cupra R est, une série très limitée, à 45 775 euros tout de même.

Au niveau de la motorisation, pas de surprise, elle reprend le moteur quatre cylindres 2 litres TFSI de 300 chevaux et de 380 Nm de couple, du moins quand elle est livrée avec la boîte DSG à 6 rapports sinon, ce sont 310 chevaux qui sont libérés si le moteur est accouplé à une boîte de vitesses manuelle. En terme de performance, pas plus de surprise puisque le 0 à 100 km/heure est abattu en 5,7 secondes et la vitesse de pointe est toujours limitée à 250 km/heure.

Cependant, compte tenu des presque 60 kilos supplémentaires sur la balance, il est notable de constater que l’agrément de conduite demeure. C’est ce que nous remarquons avec l’essai de L’Argus sur les routes espagnoles avec le pilote Jordi Gené en ouvreur.

source vidéo : L’Argus

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE