Home NEWS McLaren Speedtail, la reine des Hypercars

McLaren Speedtail, la reine des Hypercars

0

La McLaren Speedtail fait sensation.

Si en quelques années, McLaren a réussi à s’imposer dans le monde de la supercar, il lui fallait frapper fort dans celui des Hypercars. Pour les moins jeunes, le souvenir de la McLaren F1 dessinée par Gordon Murray est très présent. Elle marqua les esprits de part sa conception, un moteur atmosphérique V12, un cockpit de 3 places, le pilote au centre et une vitesse de pointe de 386 km/heure.  De ce fait, l’icone des années 1990 hantait les esprits des ingénieurs de Woking. Une seule obsession, faire mieux. Depuis aujourd’hui, je peux vous dire que c’est fait car voici la McLaren Speedtail.

Afin de faire simple, je vous annonce les chiffres : 106 exemplaires, un prix de 1,75 millions de £ hors taxe, 1 050 chevaux, 403 km/heure.

McLaren Speedtail hypercar
La McLaren Speedtail mesure plue de 5m de long.

Puisque cela ne suffit pas, entrons dans les détails.

Tout d’abord, pourquoi 106 exemplaires… Il est possible de considérer que c’est un hommage à la McLaren F1 donc la production tous modèles confondus ne dépassa pas les 106 véhicules.

Ensuite, concernant le tarif, je parie qu’il est évolutif. McLaren annonce que son modèle Speedtail est personnalisable aux goûts de l’acheteur. Ce service est proposé par McLaren Special Operations (MSO). En conséquence, chaque propriétaire aura sa McLaren Speedtail unique.

Des performances hors norme

Malheureusement, du côté de la communication de Woking, ils n’ont pas grand chose à dire sur le plan technique.

Le fait entendu est que la motorisation hybride développe 1 050 chevaux. Sur le papier, les performances de la McLaren Speedtail sont hallucinantes : 403 km/h en pointe et le 0 à 300 en 12,8 secondes. En gros, cet engin de malades procure des accélérations digne d’un avion de chasse. La Mercedes-AMG Project One, concurrente directe, fait pourtant mieux avec 11 secondes annoncées sur l’exercice. La bataille fait donc rage dans le monde des Hypercars avant même leur sortie.

Avec un pilote au centre, la McLaren Speedtail s'inspire de la F1 de jadis
Avec un pilote au centre, la McLaren Speedtail s’inspire de la F1 de jadis

Ce qu’il faut retenir également, c’est que l’aérodynamique est particulièrement étudié. La structure en carbone ajoute à l’ensemble la légèreté nécessaire pour une auto hors norme, 1 430 kg sur la balance. Tout est pensé pour la performance. Et c’est ainsi que le cockpit peut accueillir 3 personnes puisque le pilote se trouve au centre de la McLaren Speedtail… un détail qui rappelle la F1 des années 1990. Bien vu donc de la part des ingénieurs.

En conclusion, il faudra patienter pour la voir sur nos routes. La mise en production doit intervenir en fin d’année 2019. Tout cela est bien loin mais le plus regrettable c’est que les 106 exemplaires de la McLaren Speedtail son déjà vendus. Pas grave, j’attendrais sa remplaçante.

 

 

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE