Home A LA UNE SF90 Stradale, Ferrari électrise les supercars

SF90 Stradale, Ferrari électrise les supercars

0

Il ne manquait qu’elle, une supercar hybride arborant un cheval Cabré.

En ce jour, Ferrari introduit un nouveau chapitre avec sa première série PHEV (véhicule électrique hybride rechargeable), la SF90 Stradale. Et ça déménage fort !

Le nouveau modèle est extrême à tous les niveaux. Il représente un véritable changement de paradigme, car il offre des performances sans précédent pour une supercar.

Les chiffres parlent. 1000 cv, un rapport poids/puissance de 1,57 kg/cv et 390 kg d’appui au sol à 250 km/heure placent la SF90 Stradale au sommet de son segment. Le nom de la voiture résume la véritable signification de tout ce qui a été réalisé en termes de performances. La référence au 90ème anniversaire de la fondation de la Scuderia Ferrari souligne le lien étroit qui a toujours existé entre les voitures de course et de route de Ferrari. Brillante synthèse des technologies les plus avancées développées à Maranello. Désormais, Ferrari est avec la SF90 Stradale à la limite entre supercar et hypercar.

 

Tout pour l’efficacité

Sous le capot, nous retrouvons un moteur V8 turbo capable de fournir une puissance de 780 cv. Il s’agit de la puissance la plus élevée de tous les 8 cylindres de l’histoire de la marque. Les 220 cv restants sont fournis par trois moteurs électriques, un à l’arrière, appelé MGUK (Motor Generator Unit, Kinetic) en raison de son dérivé de l’application Formule 1, situé entre le moteur et la nouvelle boîte de vitesses à double embrayage à 8 vitesses. La SF90 Stradale est également la première voiture de sport Ferrari à traction intégrale. De fait, un tel système garantit des performances hors normes : 0-100 km h en 2,5 secondes et 0-200 km / h en seulement 6,7 secondes et une vitesse de pointe de 340 km/heure.

De plus, le système électrique de l’auto lui autorise une autonomie de 25 kilomètres. Et plusieurs modes sont disponibles :

  • eDrive : le moteur à combustion interne reste éteint et la traction est entièrement confiée à l’essieu avant électrique. À partir d’une batterie complètement chargée, la voiture peut parcourir jusqu’à 25 km.
  • Hybride : il s’agit du paramètre par défaut lorsque la voiture est allumée. Le système décide de manière autonome de laisser le moteur à combustion interne en marche ou de l’éteindre.
  • Performances : contrairement à «Hybride», ce mode maintient le moteur thermique en marche, priorité à la charge de la batterie plutôt qu’au rendement. Cela garantit que l’alimentation est instantanément et entièrement disponible en cas de besoin.
  • Qualify : ce mode permet au système d’obtenir une puissance maximale en permettant aux moteurs électriques de fonctionner à leur potentiel maximal (162 kW). La logique de contrôle privilégie les performances par rapport à la charge de la batterie.

Un style  d’hypercar

Aérodynamiquement, le travail est très important. Avant tout, il fallait penser à l’intégration des moteurs électriques et au refroidissement de l’ensemble. Ce dernier peut atteindre des températures de 900°… À la vue des photos, nous constatons que le flux d’air a modelé la carrosserie. Est-ce une raison pour perdre les fonds ronds à l’arrière?

Le capot est largement ouvert. Ainsi, il permet de créer un flux de compensation des perturbations générées par les jantes. En réalité, il y a ce qui se voit et tout le reste. Par exemple, sur la balance, la SF90 Stradale ne pèse que 1570 kg. Un gros travail d’allègement fut opéré en dépit de l’ajout de 2 roues motrices et de moteurs électriques.

En conclusion, bardée d’électronique, avec un intérieur d’hypersportive et avec 1000 chevaux sous les capots, la nouvelle Ferrari frôle la perfection. À première vue, on croirait une hypercar. et pourtant, il s’agit d’une production de série qui devrait calmer la concurrence. Cela dit, à seconde vue, c’est bien une hypercar. La preuve, elle tourne aussi vite sur la piste d’essai de Fiorano que LaFerrari… Tout est dit.

 

Caractéristiques Techniques de la SF90 Stradale

Moteur à combustion interne             

Type V8 – 90 ° – turbo – carter sec

Déplacement total 3990 cc

Puissance maximale * 574 kW (780 cv) à 7 500 tr / min

Couple maxi 800 Nm à 6000 tr / min

Puissance de sortie spécifique 195 cv / l

Max. régime moteur 8000 tr / min

Taux de compression 9.5: 1

Système hybride :                      

Puissance maximale des moteurs électriques de 162 kW (220 cv)

Capacité de la batterie 7,9 kWh

Max. autonomie sous tension électrique 25 km

Dimensions et poids :                  

Longueur 4710 mm

Largeur 1972 mm

Hauteur 1186 mm

Empattement 2650 mm

Voie avant 1679 mm

Voie arrière 1652 mm

Poids sec 1570 kg

Répartition du poids 45% à l’avant – 55% à l’arrière

Capacité du réservoir de carburant 68 l (2 de réserve)

Les pneus :        

Avant 255/35 ZR 20 J9.5

Arrière 315/30 ZR 20 J11.5

Les freins

Avant 398 x 223 x 38 mm

Arrière 360 ​​x 233 x 32 mm

 Boîte de vitesses et boîte de vitesses Boîte de vitesses à double embrayage F1 à 8 vitesses

Commandes électroniques : eSSC: E4WD (eTC, eDiff3), SCME-Frs, FDE2.0, EPS, ABS / EBD haute performance avec récupération d’énergie

Performances :             

Vitesse maximale 340 km / h

0-100 km / h 2,5 s

0-200 km / h 6,7 s

100-0 km / h <29,5 m

Poids sec / puissance 1,57 kg / cv

crédits photos et vidéo : Ferrari

Inscription à la Newsletter

Motion-Car, le média auto de Lille et des Hauts-de-France

Invalid email address
Désinscription à tout moment

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE